Dans  les sombres recoins du référencement de sites internet, il existe des techniques mystérieuses et peu recommandables. Lorsque les premiers référenceurs en ont eu besoin, elles ont répondu à l’appel et ont montré leur efficacité, mais aujourd’hui abandonnées et dénoncées par Google, l’application de ces techniques sur votre site ne fera qu’en nuire le référencement.

Ces techniques font appel à votre filouterie pour fonder votre référencement en dehors des règles dictées par Google. On appelle Black Hat ces actions qui consistent à recourir à de l’automatisation, à de la dissimulation, du spamming, de la redirection, du vol et de la triche.

Pour vous aujourd’hui, nous proposons un classement des 10 des meilleures techniques du Black Hat pour détruire votre positionnement internet et perdre toute visibilité. Attention, cet article est à but instructif et il serait très mal avisé de suivre la moindre de nos recommandations sur le sujet. Les algorithmes de Google se précisant chaque jour un peu plus, ces techniques n’ont aujourd’hui que très peu voir plus du tout d’utilité, en plus d’être sévèrement punies par Google (on parle de désindexation totale de votre site web).

 

Le Cloaking

Le cloacking consiste à faire une sélection à l’entrée de votre site web. Lorsqu’un internaute se rend sur votre site, il y laisse une trace, son adresse IP et des logs de connexion, mais c’est aussi le cas des robots de crawl Google, ceux qui vont inspecter votre site et lui donner une valeur pour son positionnement. Il est possible de préparer alors deux contenus différents pour votre site. Un premier classique, lisible et agréable pour vos utilisateurs, un deuxième suroptimisé, parfait pour le référencement, mais illisible, sur lequel seront redirigés les robots Google. Chacun devrait alors y trouver son compte.

 

Le contenu automatique

Les progrès de la technologie permettent aujourd’hui des IA développées et en constante amélioration. Dans notre cas de contenu automatique, vous pouvez cependant oublier les robots surdéveloppés à deux pas du T-800. On a plutôt affaire d’un côté à des algorithmes vous rédigeant des articles structurés en paragraphes, bourrés de mots clés pertinents, mais sans aucun sens, et de l’autre les crawler Google, qui jusqu’y a peu (et encore aujourd’hui d’une certaine façon) félicitent ces contenus bidons avec des positionnements améliorés.

 

Le texte caché

Une petite technique gentillette par rapport aux autres, et plutôt simple à mettre en œuvre. Elle vous propose de jouer au magicien amateur et faire disparaitre toute une gamme de paragraphes, en jouant sur la couleur de la police, sa taille ou en les cachant derrière des images. Google donne une importance toute particulière au contenu de vos pages. Des mots clés optimisés, des titres exhaustifs … mais il est préférable pour vos lecteurs d’avoir des titres et paragraphes courts et percutants. Alors pour combler les crawler et vos lecteurs, vous pouvez cacher une partie de ce contenu. Sur un fond blanc, une première partie de texte en noir, suffisante à la lecture, puis toute une suite de contenu optimisé blancs sur fond blanc, visibles uniquement par les robots Google.

 

Contenu dupliqué

Le contenu dupliqué ou volé chez vos voisins à un double intérêt pour un adepte du Black Hat. Numéro 1, il vous permet de « générer » du contenu facile et rapide : un simple copié-collé suffit. Numéro 2, il vous permet de nuire au référencement du site sur lequel vous êtes allez chercher votre nouveau contenu. Si le premier avantage tend à disparaitre, Google, même s’il l’affirme, n’a jamais prouvé être capable de déterminer d’où vient le contenu d’origine si aucune balise canonical n’est utilisée (ce qui ne serait alors plus du vol).

 

Acheter des backlinks

Une bonne stratégie de Backlinks passe par du contenu de qualité mentionné sur d’autres sites, des partenariats réfléchis, un réseau solide. Ou sinon vous pouvez payer des sites pour des liens massifs sur des pages peu optimisées recensant de nombreux autres fraudeurs. Un page ranking proche du négatif rend cette technique pratiquement obsolète, mais nous vous rappelons que cet article est un top de conseils destinés à nuire à votre référencement, alors continuons notre série.

 

Les redirections trompeuses

Une redirection 301 peut être programmée entre deux URL. Elles sont très utiles en cas de modification d’adresse web de vos pages, par exemple suite à une refonte. Une redirection trompeuse consiste à racheter de vieux noms de domaine profitant de backlinks à droite à gauche. Vous redirigez alors ces noms de domaine vers votre vrai site, celui-ci bénéficiant maintenant de tous les liens des anciens noms de domaine. Votre positionnement prend alors un coup de fouet … avant de totalement disparaitre quand Google réalise la supercherie.

 

Le spamming de commentaire

Il existe des logiciels vous permettant d’inspecter internet en continu. Dès que ces logiciels repèrent un nouvel article, ils laissent un commentaire automatique avec un lien vers votre site. Des milliers de sites peuvent être analysés à l’heure, et autant de commentaires laissés si aucune mesure n’est prise. Ces liens ont pour objectif de profiter de la notoriété des sites victimes pour gonfler la vôtre. Aujourd’hui des plug-ins permettent de bloquer ce spamming des commentaires, et vous comprenez l’intérêt des captchas « je ne suis pas un robot ».

 

L’abus de mots clés

Les mots clés c’est bien, trop de mots clés, ça l’est moins. Google considère qu’un abus de mots clés destinés à la manipulation des algorithmes de classement est contraire à son règlement. Difficile de savoir où se place la limite entre un contenu un peu chargé et une accumulation destinée à une manipulation.

 

L’intégration de liens aux Widgets et Plugins

Cette astuce concerne un peu plus les individus avec des compétences de développement. Les Plugins ou Widget sont des outils que vous pouvez intégrer à votre site, par exemple WordPress en compte plus de 150 000 de disponibles gratuitement, et encore plus en comptant les outils payants. Ce que Google n’aime pas, c’est que vous intégriez des liens abusifs dans le code de ces plug-ins vers vos sites. Puisque les plug-ins déposent forcément un bout de code crawlé par Google sur le site utilisateur, et que certains sont parfois téléchargés des centaines de milliers de fois, on imagine l’effet que cela pourrait avoir sur un site sachant en profiter.

 

Le hacking

Le Black Hat, avant d’être appliqué au référencement, regroupe les pratiques de hacking pur et dur. Alors si vous souhaitez pirater un site bien référencé et très sérieux, pour ensuite y intégrer vos liens, détruire son référencement ou autre idée que vous avez en tête, libre à vous. Mais nous rappelons que ceci reste totalement illégal, à vos risques et périls.

Pour conclure, vous avez maintenant toutes les techniques nécessaires pour détruire le référencement de votre site internet. Le référencement nécessite du temps et comprend des milliers de critères différents. Un bon positionnement est le résultat d’un travail sur de nombreux mois, et de lourds investissements, en temps ou en moyens, on comprend pourquoi Google pénalise durement les sites tentant de trouver des raccourcis.

Contactez-nous pour toute question sur le référencement naturel ou nos offres en général !

En communiquant mes coordonnées j'accepte que l'Agence Digitale Inwin utilise mes données personnelles pour me communiquer des informations (articles de blog ou offres de services par exemple).
Share This