Catégorie : Design

Les tendances à suivre en 2020

Les tendances à suivre en 2020

[vc_row][vc_column][vc_empty_space][vc_text_separator title="LES TENDANCES EN SEO"][vc_empty_space][vc_column_text]

Le contenu de qualité

La production d’un contenu de qualité est incontournable si vous souhaitez ressortir dans les résultats de recherche de Google. Un contenu original et de qualité aura un impact positif sur vos visiteurs mais aussi sur les moteurs de recherche. Un contenu qualitatif est indispensable pour attirer et surtout fidéliser le plus grand nombre d’internautes possible au fil du temps.

La recherche vocale

En 2020, la recherche vocale va prendre une importance fondamentale et  il est temps que les entreprises optimisent leur stratégie de référencement pour s’adapter à ses recherches à commandes vocales. Répondez à des questions spécifiques et adaptez votre vocabulaire pour suivre cette nouvelle habitude des consommateurs !

Les featured snippets

Depuis 2014 et encore plus pour cette année, Google affiche des blocs en haut des pages de résultats. Ils sont appelés « featured snippets » et sont en quelque sorte des « extraits mis en avant ». L’hyper visibilité de ces « featured snippets » permet un plus grand impact sur le trafic. Avec une position zéro privilégiée, il y a de grandes chances que le taux de clics sur ces résultats soit important. Pensez-y !

L’omnicanal

Aujourd’hui, un consommateur utilise soit successivement, soit simultanément les différents canaux créés par une marque dans son parcours de client : site web, application, point de vente physique, email, SMS, réseaux sociaux… c’est ce qu’on appelle l’omnicanal et il est en pleine évolution. Il ne faut pas le négliger lorsque vous mettez en place vos futurs stratégies.[/vc_column_text][vc_empty_space][vc_text_separator title="LES TENDANCES EN SMO"][vc_empty_space][vc_column_text]

La montée en puissance de Tik Tok

Si vous ne connaissez pas Tik-Tok ? Il est tant de vous y intéresser de plus près car c’est le réseau social de 2020. Le principe est simple : une application qui permet de réaliser et de partager de courtes vidéos humoristiques en format vertical.

L’utilisation de la réalité augmenté sur les réseaux

Nous sommes certains que vous avez déjà pris des photos avec les filtres Snapchat ou Instagram? Vous avez sûrement dû jouer au moins une fois à un des jeux en réalité virtuelle présent sur ces applications. En effet, l’utilisation de la réalité augmentée dans les réseaux sociaux deviendra de plus en plus courante !

Les micro-influenceurs

Avec plus de 3 milliards d’utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux au niveau mondial, les micro-influenceurs sont un levier de communication à ne pas négliger pour les entreprises ! L’engagement de leurs followers permet aux entreprises d’être de plus en plus proches de leurs consommateurs.[/vc_column_text][vc_empty_space][vc_text_separator title="LES TENDANCES EN DESIGN"][vc_empty_space][vc_column_text]

Le style minimal

En 2020, le principe est simple : optez pour des designs épurés, simple où le message principal apparaît clairement.C’est plus lisible sur les petits écrans des smartphones et cela permet de focaliser l’attention plus rapidement. À vous de jouer !

Le motion design

Le motion design est un outil incontournable pour les professionnels du marketing. C’est une technique consistant à animer des éléments graphiques !  Le motion design sera de plus en plus mis en avant dans le futur des pages internet. Essayez d’en ajouter sur vos créations, cela fera la différence !

Les couleurs vives

Les couleurs vives attirent l’oeil et permettent à vos visuels d’être attrayants ! Privilégiez ces couleurs pour générer de l’attrait !

Les logos responsives

Le responsive design est de plus en plus important pour un site Internet. C’est une technique permettant à votre site d’être aussi pratique et lisible sur un smartphone que sur un grand écran, est devenu inévitable. Dorénavant,  il va être important que vos logos soient adaptables également sur mobile ! Pensez-y pour 2020 ![/vc_column_text][vc_empty_space][vc_text_separator title="Et vous, quelles sont vos tendances à suivre pour 2020 ?"][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][/vc_column][/vc_row]

Read more

Comprendre l’UX design en 4 points

Depuis quelques années, le consommateur est devenu le centre de toutes stratégies d’entreprise. La révolution digitale a levé le voile sur ses envies et ses besoins, et internet est devenu une plateforme d’échange mondiale ainsi que la vitrine principale des marques. Chaque site internet est à l’image de sa marque et se doit d’être soigné car cette interface est le lieu d’interaction entre le prospect et l’entreprise. C’est là qu’intervient la science de l’UX design (User eXperience). Que l’interface soit sur mobile, ordinateur, tablette ou objet connecté, l’UX Design est le domaine d’expertise des lieux d’interaction entre l’homme et la machine (IHM). Un design qui va faire en sorte que l’utilisation réponde aux critères de l’ergonomie web : utile, fonctionnel et agréable. 

1. L’utilisateur au cœur du design
Dans « User experience » on ne parle pas d’expérience client mais bien d’expérience utilisateur, autrement dit tout ce que vit l’utilisateur sur une interface digitale (sensations, émotions, compréhension, etc.). Le design se créé et résout des problèmes en prenant en compte ses réactions via des tests utilisateurs afin de mettre en place une utilisation optimale. Cette démarche empathique est l’essence même de son existence, c’est toute la vision du design UX : centrée sur l’utilisateur et non sur le produit.
« Les entreprises doivent s’intéresser à l’utilisateur et non au consommateur. Elles doivent intégrer le design à leur stratégie pour transformer les besoins en fonctionnalités » Iñaki Amate – Directeur du groupe Fjord
La méthodologie du design UX, c’est l’anticipation des besoins rationnels des utilisateurs et leur application visuelle afin d’éviter toutes frustrations. 
2. Les enjeux de l’UX Design pour une entreprise
L’UX est déterminante pour la relation entre l’entreprise et l’utilisateur puisqu’elle va instaurer directement une confiance entre les deux et par conséquent influencer le comportement d’achat du consommateur, la manière dont il perçoit les produits ou services et l’engagement qu’il prendra après la visite du site ou l’achat des produits. Sera-t-il assez satisfait ? Au point de devenir fidèle ?L’entreprise a beaucoup à perdre si l’expérience ne se passe pas bien : 89% des utilisateurs mettent fin à tous rapports avec une marque après une mauvaise expérience utilisateur contre 49% qui serait prêts à recommander une bonne expérience à leur entourage (User Experience Revolution, Paul Boag). Les répercussions sont presque deux fois plus importantes si l’expérience se passe mal.Un design réfléchi facilite le passage de l’utilisateur sur une interface et améliore significativement le taux de conversion au moment de l’achat. Chaque détail est revu et corrigé pour s’articuler autour des besoins de l’utilisateur et faire chuter le taux d’abandon au moment de l’achat (76% en moyenne).Certaines entreprises sont depuis quelques années armées d’UX designers afin d’améliorer au mieux leur expérience utilisateur. Elles ont raison de mener cette bataille qui leur fait gagner de plus en plus de clients car, d’après une étude de Qubit (entreprise spécialisée dans la personnalisation en temps réel), on sait que 81% des cyberacheteurs sont prêts à abandonner leurs sites préférés pour d’autres qui offrent une expérience plus agréable et personnalisée. Voilà une bonne raison d’étendre votre veille concurrentielle !Cette branche du design ne concerne évidemment pas que les sites de e-commerce. Cyberacheteur ou non, un utilisateur sera plus à même de faire confiance et dire du bien d’une marque si l’expérience qu’il vit sur ses interfaces est utile, fonctionnel et agréable. Un utilisateur satisfait soigne la réputation d’une marque. 
3. Les règles d’or de l’UX design
L’ergonomie est le maitre mot de l’UX design. Une interface visuellement organisée et structurée couplée à une architecture informative logique et cohérente font parties des conventions de l’ergonomie web s’appuyant sur quatre piliers (les 4 C – The Four C’s) :
  • Clear (clair) : l’utilisateur a besoin de savoir où il est et de trouver ce qu’il cherche facilement.
  • Concise (concis) : rassembler les informations de la manière la plus efficace possible.
  • Clever (intelligent) : éviter le plus possible à l’utilisateur de réfléchir.
  • Cooperative (coopératif) : l’aider dans son parcours en fournissant au besoin des définitions, des aides au remplissage de formulaire, etc.
Le respect de ces règles permet à l’utilisateur d’explorer une interface sans efforts ni (mauvaises) surprises. 
4. Un design réfléchi pour un contenu accessible
Attention, à ne pas faire l’erreur trop souvent commise d’oublier la partie « accessibilité ». Il faut pouvoir adapter son interface aux personnes en situation de déficience. Cela inclus les personnes handicapées mais pas que, on y compte aussi les personnes âgées, celles vivant dans une région ou la couverture réseau est moins bonne ou encore certaines communautés plus ou moins minoritaires souvent mises à l’écart comme par exemple les homosexuels. On appelle cette branche de l’UX design « l’inclusive design ». Il s’agit d’utiliser son empathie et ainsi prendre en compte les personnes telles qu’elles sont et non comme on les imagine. C’est le cœur de la discipline.Quelques exemples de grandes marques qui s’efforcent à se rendre accessible :
  • Facebook a développé sa propre application dans une version « Lite » permettant son utilisation dans les régions couvertes seulement par la 2G.
  • Apple a étendu sa gamme d’émojis en ajoutant toutes les couleurs de peaux et des familles homoparentales et a également depuis quelques années intégré le VoiceOver à l’iPhone qui sert de synthèse vocale pour les personnes aveugles.
Il existe des centaines de façons de se rendre accessible, certaines plus faciles et moins coûteuses que d’autres mais cela apporte une vraie valeur ajoutée. C’est bien entendu extrêmement difficile et très long de satisfaire tout le monde mais c’est aussi pénalisant de négliger un trop grand nombre de personnes, pour vous comme pour elles.  

Un outil stratégique encore peu exploité

L’UX design est une discipline à part entière qui requiert une réflexion approfondie et un sens de l’empathie très développé. Le métier d’UX designer est né grâce à internet mais les entreprises ne l’exploitent encore que depuis très peu. Selon l’Enterprise UX report 2017, 53% des entreprises possédant un UX designer dans leur équipe l’ont depuis moins de 3 ans. Toutes les entreprises n’ont pas le même niveau de maturité, il est encore temps de tirer votre épingle du jeu ! L’UX fait dorénavant partie intégrante de la stratégie des grandes entreprises grâce à l’influence qu’il porte sur l’utilisateur et la relation entre celui-ci et la marque. Il permet de se placer plus haut de l’estime du consommateur et ainsi avoir une longueur d’avance sur la concurrence. Apple ne connaitrait pas un tel succès sans ce style irréprochable.

Read more