Catégorie : Non classé

Les Franchisés INWIN en formation en Silicon Valley

Les franchisés INWIN arrivés dans le réseau en ce début d’année viennent de s’envoler pour la Silicon Valley. Ils achèvent ainsi la formation de 4 semaines pour devenir experts digitaux. Focus sur leur expérience…Pourquoi la Silicon Valley ? Lorsque l’on parle du berceau de l’innovation digitale et de l’entrepreneuriat, il n’y a pas d’endroit plus propice que la Silicon Valley, véritable technopole qui influence et passionne le monde. Durant une semaine, nos franchisés plongent en immersion complète dans cette région des plus ouvertes à l’innovation.Au programme Rencontre avec des innovateurs et des créateurs tous animés par une même passion : créer des produits et des services qui touchent le monde et changent la manière dont les gens communiquent entre eux, travaillent, partagent et font du business. Parmi eux : Pierre Gaubil, co-fondateur de The refiners, programme d’accélération pour les startups françaises souhaitant s’internationaliser. Grégory Renard, de Xbrain, plateforme qui permet à l’automobiliste d’interagir vocalement avec un assistant personnel sans avoir à se servir de son smartphone au volant. Maxime Privost, co fondateur de Carts Guru, première solution de retargeting multicanal visant à réengager les internautes abandonnant leurs paniers. Pour compléter ses rencontres, des formations, des visites de campus de Google, des soirées networking...L’objectifDécouvrir, échanger, s’interroger, douter, s’émerveiller, ... Telles sont les promesses d’une learning expeditionL’objectif de cette semaine de formation est de partir à la découverte de nouvelles tendances, de nouvelles pratiques, de nouveaux modes d’organisation et de management. Grâce à cette expérience d’échange et de réflexion unique, tant avec ces passionnés d’entrepreneuriat qu'avec les autres participants, ils reviendront boostés avec une nouvelle vision des choses. Ils auront ainsi toute l’expertise pour accompagner leurs futurs clients dans le choix de leur stratégie. L’expérience vous tente ?N’hésitez pas à nous contacter pour connaître les dates des prochaines sessions. [caption id="attachment_5786" align="alignnone" width="300"]rencontre PARISOMA Rencontre PARISOMA[/caption][caption id="attachment_5787" align="alignnone" width="300"] Soirée networking[/caption][caption id="attachment_5788" align="alignnone" width="300"]Visite de Google Visite de Google[/caption] SF google Stanford1WallFon.com_22601

Read more

INWIN vous souhaite une merveilleuse année 2017

INWIN  partenaire de tous vos projets, vous souhaite une merveilleuse année 2017.

  En cette période de fêtes, nos pensées se tournent avec gratitude vers celles et ceux qui rendent possible notre succès. Il n'y a pas de moment mieux choisi pour vous dire merci de la confiance que vous nous avez témoignée tout au long de l'année.Continuons à partager nos compétences pour faire grandir de nouveaux projets et récolter les fruits de la réussite en cette année 2017! Nous restons à votre écoute pour en discuter.Bonne et Heureuse AnnéeL'équipe INWIN 

Read more

Accroître votre visibilité sur Google

L'agence INWIN de Rennes vous invite à son petit déjeuner digital:

Un Atelier B2B sur le référencement naturel pour Accroître votre visibilité sur Google.

Le Vendredi 14 octobre 2016,de 8h30 à 10h,

Centre d'Affaire Regus, 20 rue d'Isly - 35042 RENNES

AU PROGRAMME :
1ère partie: Accroître votre visibilité sur Google grâce au référencement naturel:
Le référencement naturel, aussi appelé SEO (Search Engine Optimization) est l’ensemble des pratiques et des techniques non payantes qui vous permettent d'accroître votre visibilité sur les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…) par des mots-clé (ou des expressions) bien renseignées.L'objectif étant de créer un trafic qualifié générant des demandes de contacts, de devis d'information (appelés leads).
2de partie: Echange avec les participants
Après cette présentation, place à vos questions !Intervenant: Abdel TamraneCo-fondateur de l'agence webmarketing 1789.fr, certifié Google Adword et Google Analytics, Abdel élabore depuis 2005 les stratégies digitales des PME et grandes entreprises (référencement naturel, liens sponsorisés, web analytics, etc.), avec l'analyse des statistiques comme éléments clé de succès.

INSCRIPTION GRATUITE

Read more

E-commerce et M-commerce,sont-ils toujours en croissance ?

Cette semaine, INWIN s'est intéressé à l'évolution du e-commerce et m-commerce. On se demandait si le secteur était  aussi porteur qu'il l'était l'an passé...

business-presentationLe E-commerce et les rapports annuels de la FEVAD 

Vous souhaitez connaitre l'état complet de la situation du E-commerce en France et dans le monde ?

Chaque année, la fédération du e-commerce et de la vente à distance publie des chiffres émanant des baromètres de la Fevad et de divers autres organismes comme  Crédoc ou encore Médiamétrie.

Dans ces rapports annuels, on y trouve des données relatives au marché du e-commerce, aux consommateurs, à l’emploi dans le secteur, et bien d'autres. Bref autant de données utiles pour vous, professionnels, qui devez évoluer dans un monde devenu étonnement concurrentiel.

Le 14 juin 2016, la FEVAD a donc publié son édition 2016 des chiffres clés : un document synthèse de 8 pages dressant l’état complet de la situation du e-commerce en France et dans le monde. Réseau INWIN a sélectionné pour vous un  extrait des chiffres marquants provenant du rapport annuel 2016 de la FEVAD.

E-commerce, aux particuliers en 2015

64,9 milliards d'euros : Le chiffre d’affaires a progressé de 14 % par rapport à 2014 à 64,9 milliards d'euros. Cette progression s'inscrit dans un contexte de consommation toujours ralentie. En 10 ans les ventes sur Internet ont progressé de 675 %.

78€ : Le montant moyen d'une transaction en 2015 s'élève à 78€ (-4,5% vs 2014). Au total sur un an, les Français cumulent 22,9 transactions en ligne en moyenne pour 1780€ par acheteur.

+ 850.000 : Le nombre de français qui ont acheté en ligne l'an dernier augmente de plus de 850 000 acheteurs en plus sur un an. L'an dernier, 35,5 millions de Français ont acheté sur internet, soit 78,3% des internautes Sur l'année, 6,6 millions d'internautes ont acheté à partir d'un mobile.

7% : Le e-commerce continue de gagner des parts de marché. Il représente plus de 7 % du commerce de détail en 2015. Les secteurs les plus impactés par le e-commerce sont respectivement : le tourisme (43% de PDM), les produits culturels (39%), les textiles de maison (25%), les jeux et jouets (22%), l'équipement de la maison high-tech (21%), l'équipement de la maison électroménager (17%), l'habillement (15%), les meubles (12%), les chaussures (11%), les articles de sport (10%), l'hygiène-beauté (8%), les montres et bijoux (7%), le drive produits grande consommation (4%).

market-researchLe M-commerce, en pleine ascension

Le M-commerce connaît toujours une ascension particulière. En mars 2016, pour la première fois en France, les spécialistes du programmatique mobile de la Mobile Marketing Association France ont collecté, puis synthétisé les données relatives à leur marché (mobile) en pleine explosion. Objectif ? Faire état de la "santé" du M-commerce en France.

Mais, qu'est-ce que la Mobile Marketing Association ? Créée en décembre 2002, la Mobile Marketing Association France a pour mission première d’accélérer la transformation et l’innovation du Marketing grâce au Mobile. La Mobile Marketing Association France (loi 1901), est la seule association dédiée au marketing, à la publicité, au CRM et au Commerce sur mobile et tablette en France. Elle regroupe les acteurs majeurs de ce média : agences conseils, annonceurs, régies, prestataires, instituts de mesure et opérateurs mobiles.

Le M-commerce et les nouvelles perspectives professionnelles

Vincent Tessier, Responsable du Groupe de Travail dédié au programmatique, au sein de la Commission publicité mobile de la Mobile Marketing Association France, a fait une déclaration intéressante pour le secteur du marketing et de la publicité. Il a précisé en mars 2016 : « En l’espace de quelques années seulement, le programmatique mobile a connu une croissance telle, qu’il représente désormais un vrai canal de communication pour les annonceurs et leurs agences. Tous les bénéfices du programmatique comme la puissance, l’utilisation de données et les environnements de diffusion premium sont désormais une réalité sur le mobile. Le mobile va même plus loin que le desktop avec la possibilité d’exploiter le fait que les consommateurs ont toujours leur mobile avec eux et que c’est un device éminemment personnel. Deux aspects totalement nouveaux qui ouvrent la voie à de nouvelles stratégies d’achats publicitaires exploitant les possibilités offertes par la géolocalisation et centrées sur l’engagement des utilisateurs.»

Parallèlement,  INWIN a retenu le chiffre le plus marquant donné par la MMA France en mars 2016.

 +40%. Les ventes sur terminaux mobiles continuent de progresser ! Elles atteignent 6,4 milliards d’€ en 2015. Soit +40% par rapport à 2014.

Que pouvons-nous retenir de ces informations ? Le E-commerce et le M-commerce sont des créneaux encore très porteur en 2016. Plus particulièrement, le M-commerce enregistre une croissance marquée, ouvrant par la même occasion de nouvelles possibilités pour les professionnels. Alors affaire à suivre...!

Read more

Comment optimiser le référencement de vos images

Conseils pour optimiser le référencement de vos images

 Parce-que les utilisateurs effectuent de plus en plus leurs recherches  sur  Google images et qu’on y voit souvent des images inadaptées à notre recherche, voici 7 conseils simples à mettre en oeuvre pour optimiser le référencement des images de votre site internet et acquérir un trafic qualifié. 

Les noms des images

Google ne sachant pas lire une image, c’est à vous de lui indiquer ce qui figure sur votre image ou votre photo. Par exemple, si vous souhaitez référencer des photos de la mairie de Dijon, évitez les noms d’images du type IMG507890.jpg et préférez mairie-dijon.jpg, avouez qu’il sera plus simple pour Google de positionner votre photo avec pertinence en plaçant quelques mots clés dans le nom du fichier. Évitez aussi les accents et préférez les tirets pour une meilleure interprétation du nom du fichier par Google.

Le format et le poids des images

Utilisez de préférence les format JPG, GIF et PNG même si certains moteurs sont capables de lire d’autres formats. Indiquez également la hauteur (height) et la largeur (width) de votre image pour indiquer aux moteurs de recherche le format de votre image. Idéalement, la taille native de votre image doit être la même que la taille d’affichage, cela permet de réduire le poids de vos images avec pour conséquence la réduction du temps de chargement de vos pages.

Le texte alternatif ou balise « ALT »

Le texte alternatif ou l’attribut « ALT » est un texte lu par les moteurs de recherche, il est donc primordial pour optimiser le référencement des images. En complément du nom de l’image, la balise « ALT » permet également d’améliorer le référencement de votre site puisqu’elle permet d’y intégrer des mots clés supplémentaires qui seront interprétés par les moteurs. Attention toutefois de ne pas bourrer votre image de mots clés (Keyword Stuffing). Les mots clés placés dans la balise ALT remplaceront l’image si le navigateur n’arrive pas à afficher l’image.

Le contenu et le contexte autour des images

Le contexte et le contenu (y compris la légende et le titre de l’image) situés dans la page où se trouve l’image à référencer fournissent aux moteurs de recherche des informations importantes concernant votre image. Évitez par exemple d’intégrer une photo de carte de visite dans une page de recette de cuisine, vous envoyez alors aux moteurs de recherche un message confus concernant le sujet de l’image carte-de-visite.jpg.Consigne du Centre d’aide Search Console : Assurez-vous, dans la mesure du possible, de placer vos images près d’un texte pertinent. Nous vous conseillons en outre d’attribuer des titres et légendes descriptives à vos images.

Le titre de l’image

Le titre de l’image (attribut title) est un texte qui s’affiche au survol de la souris, le renseignement de cet attribut n’a aucun effet sur le référencement des images, c’est par contre un plus en terme d’accessibilité et d’expérience utilisateur.

La légende de l’image

La légende de l’image correspond au texte affiché sous l’image, la légende n’apporte pas de plus-value directe en terme de référencement. Elle peut être utile pour l’expérience utilisateur et apporte du contenu autour de l’image, la légende permet de soigner le contexte.

La description longue

Tout comme la légende, la description longue de votre image n’est pas lue par Google de façon directe, elle par contre très utile pour les pages attachement. C’est d’ailleurs un formidable levier SEO pour les sites de type portfolio ou les sites dédiés photographie. 

Read more

Quand le digital et les séniors se rencontrent

Dans un monde où le digital s’immisce partout et change les pratiques quotidiennes de la population, une génération a pu, pendant un temps, être à l’écart de cette transformation et donc se sentir « dépassée par la technologie », préférant leur annuaire papier au site internet des pages jaunes. Ce phénomène est désormais en recul suite à l’intégration du digital dans la vie quotidienne de nos grands-parents.

Une cible privilégiée

Les seniors sont une cible très avantageuse pour les sociétés. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ont du temps, des revenus souvent élevés, des passions et le temps pour les réaliser… Il y a donc un nombre important de produits ou services à leur proposer pour les accompagner dans le temps libre. De plus en plus d’individus de la génération des Digital Seniors possèdent un smartphone ou un ordinateur portable (environ 75%), et voire même une tablette (plus de 50%) ! Cette partie de la population est ancrée dans la partie jeune des seniors, ceux qui étaient encore actifs il y a quelques années et qui ont donc pris part à l’évolution digitale dans leur entreprise, pendant la fin de leur carrière.

Quels usages ?

Les Digital Seniors ont pu saisir l’intérêt des nouvelles technologies et recherchent régulièrement les nouveautés dans ce domaine, pour se tenir informer de ce qu’il se fait dans ce milieu bien entendu, mais également pour actualiser leurs outils et faciliter leur vie. Je suis un digital senior, à quoi me servent les nouvelles technologies ? A m’informer sur des millions de choses, internet est devenu mon meilleur ami. Je peux par exemple rechercher des photos de certains pays, me rappeler des bons moments passés il y a quelques années en famille. Je peux également communiquer, avec mes petits enfants qui habitent la région parisienne et que je ne vois pas souvent. Je peux effectuer des démarches administratives et financières, pour éviter d’avoir à me déplacer et d’y passer la journée. Je peux trouver des informations pratiques et pourquoi pas, acheter en ligne !

E-santé

Enfin, cette génération de Digital Seniors voit dans les nouvelles technologies l’avenir du monde de la santé. En effet, 73% des Français sont convaincus de l’intérêt de l’IoT (internet of things) pour la prévention des maladies. Malgré le coût de ces objets connectés et la peur de la récolte d’informations par de grosses entreprises et donc un manque de sécurité, la plupart des digital seniors sont conscient de l’intérêt qu’ils peuvent avoir.Internet-des-objets Un exemple concret, le bracelet connecté qui prévient la famille si la personne qui le porte est tombée, ce qui peut permettre d’éviter une tragédie ! Le digital est aujourd’hui présent dans toutes les strates de notre société, peu importe le profil de l’individu. Les entreprises qui ont réussi à adapter leurs produits et leurs services au profil de leur client ont réussi leur transformation digitale et peuvent appréhender l’avenir de leur business sereinement.

Read more