Catégorie : Référencement

Quel impact ont les réseaux sociaux sur le SEO ?

Les réseaux sociaux sont des éléments indispensables pour votre entreprise et pour votre stratégie de communication. Aujourd’hui, on dit qu’il est important d’être présent sur les réseaux afin d’augmenter votre visibilité et améliorer votre positionnement. Mais ont-ils réellement un impact sur votre référencement naturel ? 

SEO/SMO, de quoi parle-t-on ?


Qu’est ce que le SEO ?

Le référencement naturel, ou SEO, est un ensemble de techniques permettant de mieux positionner un site sur les moteurs de recherche. L’objectif est d’augmenter le trafic du site web en question et maximiser la visibilité de votre entreprise. Certains critères établis par Google entrent en ligne de compte afin d’être bien positionné sur les moteurs de recherche, comme par exemple le choix des mots clés, la qualité, la pertinence et également la popularité de votre site.

Le SMO, à quoi correspond-il ?

Il s’agit d’utiliser les réseaux sociaux pour toucher vos clients. L’objectif du SMO est de générer du trafic vers son site web à l’aide des différentes plateformes sociales. Cela peut se faire en créant des interactions avec le public cible via le partage de contenus ou en élaborant des campagnes publicitaires par exemple.Lors de la mise en place d’une stratégie de communication, de nombreux experts indiquent qu’il est pertinent de mettre en place du référencement naturel mais également le développement des réseaux sociaux. Vous vous posez sûrement la question de l’impact du SMO sur le SEO ? Y a t’il réellement un intérêt ? Inwin répond à vos interrogations ...

L’impact des réseaux sociaux sur le référencement ?


 A la question de l’impact sur les réseaux sociaux, on peut répondre à la fois oui et à la fois non. En effet, les réseaux sociaux ont bien un impact sur le référencement naturel mais c’est un impact indirect. Pour faire simple, le SMO permet surtout de développer la visibilité d’un site ou d’une marque en générant du trafic qualifié provenant de vos pages. La popularité d’un site influence positivement le positionnement d’un site. Chercher à développer sa présence sur les réseaux sociaux peut donc être un véritable atout en SEO.Grâce à Facebook, vous pouvez utiliser les réseaux pour créer des relations précieuses avec des influenceurs ou des médias ayant une forte influence sur le réseau. Il peut également générer du trafic via Facebook Ads par exemple.Vous pouvez utiliser la plateforme Twitter pour développer des relations avec des influenceurs et obtenir potentiellement obtenir des liens de très haute qualité. De plus, si vous créez du contenu de haute qualité, vous pouvez obtenir une grande visibilité grâce aux «retweets». Certains tweets peuvent être référencés, c’est donc une nouvelle opportunité pour gagner en visibilité.Instagram possède une fonction de recherche intégrée, qui fonctionne à partir de hashtags. Si une personne recherche le nom de votre entreprise ou le hashtag correspondant, cela vous permettra de générer du trafic et de la visibilité.Sur LinkedIn, vous pouvez mettre en avant un produit ou un service de votre entreprise et ainsi gagner en popularité sur ces aspects de votre marque. LinkedIn est le réseau professionnel par excellence et constitue un véritable tremplin pour votre stratégie SEO.

L’intérêt d’être présent sur les réseaux sociaux ?


 Vous l’avez donc compris, l’impact des réseaux sociaux sur le référencement n’est pas direct mais plutôt indirect. Alors quel est réellement l'intérêt pour vous et votre activité ?
  • Diversifier le trafic. En effet, le trafic sur votre site provient de sources différentes : Organique, Direct, Référent et Social (Les liens partagés via les réseaux sociaux). En règle général un site internet a majoritairement un trafic organique assez élevé…mais il peut être intéressant de diversifier ce trafic via les réseaux sociaux.
  • Les RS font baisser votre dépendance vis-à-vis de Google. en effet, si le trafic sur votre site provient également des médias sociaux, cela augmente vos chances de ne pas (trop) perdre de trafic si, un jour, vous avez un problème (technique, commercial, …) avec Google.
  • Les résultats des RS sont parfois indexés. Sur Twitter et parfois LinkedIn, les contenus peuvent être indexés et permettent ainsi d’obtenir plus de trafics via les recherches des utilisateurs sur des thématiques spécifiques.
  • Des outils pour mieux gérer votre e-réputation. Maîtriser son e-réputation sur les réseaux sociaux est devenu une nécessité absolue pour les entreprises et les marques. Vous pouvez interagir directement avec vos clients et ainsi répondre aux éventuelles questions.
Alors peut-on réellement dire que les réseaux sociaux ont un impact sur le référencement SEO ? Oui on peut l’affirmer, même si ce référencement se fait de manière indirecte. Il est donc recommandé d’avoir recours aux réseaux sociaux, ce qui est assez logique pour accentuer sa visibilité et son trafic … mais ils contribuent à améliorer un référencement sans agir de manière directe comme l’optimisation d’un contenu par exemple.

Vous souhaitez développer votre présence et votre visibilité en ligne ? Contactez l'expert Inwin le plus proche de chez vous pour vous accompagner dans votre stratégie sur les réseaux sociaux !

Read more

ROI ? comment le calcule-t-on en matière de SEO ?

Atteindre les premières positions sur les moteurs de recherche à un coût et on ne peut le cacher ! Mais alors comment se rendre compte si votre investissement est rentable ? Y a t-il des optimisations à effectuer ? Tant de questions auxquelles il est nécessaire d’avoir des réponses pour rendre votre stratégie la plus efficace possible.

SEO pour votre entreprise, son importance ?


Pour faire simple, le SEO est un moyen pour attirer de façon pérenne et durable des clients en améliorant votre visibilité via le positionnement de votre site web sur les moteurs de recherche.Il est certain qu’avoir un site est un pas important vers votre visibilité sur le web. Ce n’est pourtant pas le seul et unique levier. Avoir un site web est un point important mais il est nécessaire de penser à optimiser son positionnement. Le but de votre site Internet est, il ne faut pas l’oublier, de générer des visites, des conversions et atteindre de nouveaux clients nécessaires à votre développement.L’objectif du SEO est de créer un lien entre votre activité, votre entreprise et votre clientèle. Pour cela, il faut alors s’adapter à ce que vos clients souhaitent, quels sont leurs besoins et quels sont les mots-clés qu’ils recherchent.Vous avez mis en place une stratégie ou des actions de référencement naturel il y a quelques temps ? Vous avez remarqué des améliorations ? une hausse de vos visiteurs ? ou au contraire, aucun changement voir aucun changement ? Le ROI est la réponse à vos questionnement et Inwin est là pour vous aiguiller dans cette analyse.

Qu’est-ce que le ROI, le retour sur investissement ?


Pour commencer, avez-vous déjà entendu parlé de ROI autour de vous ? Savez-vous à quoi cela correspond ? Le ROI (Return On Investment en anglais) ou Retour sur Investissement est un indicateur qui permet de comprendre et de savoir si une opération marketing a été une réussite ou non. Il prend en compte les différentes dépenses engagées pour mener l’opération et tient compte de cela pour calculer les bénéfices pour votre activité.A partir de ces données, vous allez alors pouvoir déterminer les stratégies qui fonctionnent ou non et pouvoir adapter vos méthodes pour qu’elles soient les plus rentables possibles pour votre entreprise.

Comment calculer le ROI ?


Mettre en place une véritable stratégie SEO

Avant de pouvoir calculer le retour sur investissement, il est nécessaire que vous ayez mis en place une véritable stratégie de référencement afin d’optimiser la visibilité et le rayonnement de votre site. Votre stratégie doit être composée de l’analyse de la situation existante, d’objectifs ainsi que d’actions à effectuer et à mettre en place.Pour cela, vous pouvez définir les actions et les objectifs par vous-même grâce au retour de votre expérience, de vos collaborateurs mais également de vos clients. Bien sur cette tâche peut paraître un peu complexe et assez floue pour quelqu’un qui n’en a jamais mis en place. Il est donc possible de faire appel à un de nos experts Inwin pour vous accompagner dans la mise en place de vos stratégies digitales. Nous réalisons pour vous un audit gratuit de votre site pour identifier ses points forts et ses points faibles. A partir de cela, nous mettons alors en place avec vous la solution la plus adaptée pour assurer votre visibilité. Rendez-vous sur https://www.inwin.fr pour plus de renseignements. Un expert est là pour vous accompagner ! 

Penser à optimiser votre compte Google Analytics

Google Analytics est un formidable outil gratuit proposé par Google pour analyser les données et le comportement des utilisateurs de votre site web. Le principe est, ici, d’identifier les possibles problèmes de votre site web afin de proposer des solutions adaptées. Pour qu’il soit efficace et utile, il est important de l’optimiser afin qu’il ressorte les données ayant de l'intérêt et permettant de pouvoir calculer les retombées de vos actions sur votre site web. 

Le calcul du ROI pour un objectif donné

Pour calculer le retour sur investissement de vos actions, il faut tout d’abord commencer par savoir ce que vous souhaitez étudier, sur quelle période et également ce que vous considérez comme étant une réussite ou non.Le premier point pour mesurer le retour de vos actions est d’effectuer une comparaison par rapport à l’état de votre site avant que vous ne commenciez à effectuer une action. Comparer est un élément essentiel puisqu’il permet de voir l’avancée de vos changements et de savoir si cela est positif, négatif ou n’a aucun impact sur votre situation. Pour vous donner un exemple, il est possible pour vous de comparer votre positionnement sur les moteurs de recherche. Vous pouvez alors voir si ces positions ont amené du trafic, et si cela a poussé les visiteurs à effectuer une opération d’achat, de contact ou autre. Ce qu’il est important de garder en tête lorsque vous mesurez le retour de vos actions, c’est de savoir si cela a apporté plus de trafic et si ce trafic est qualifié et correspond à votre cible. En effet, cela n’est pas d’un grand intérêt si vos visiteurs n’effectuent pas d’action (appelée conversion) suite à la visite de votre site.A partir de ces “conversions”, vous pouvez alors mesurer le gain apporté par votre stratégie. Cela vous permettra de calculer le ROI en fonction du gain et du coût de vos investissements. Le coût se mesure généralement en temps passé ou également en coût de la prestation si vous faites appel à un prestataire. Voici le calcul :Le calcul du ROI peut être quelque chose d’assez complexe mais permet d’avoir un retour chiffré sur vos optimisations. Vous pouvez cependant avoir un suivi moins formel qui vous permettra également de suivre les changements suite à vos différentes actions.

N’hésitez pas à contacter un expert Inwin pour qu’il vous accompagne dans la mise en place de vos stratégies de référencement !

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bases du référencement pour booster votre site web, lisez notre article !

Read more

Les indispensables pour booster votre stratégie SEO

Qu’est-ce que le SEO ?


Le SEO (Search Engine Optimization) correspond à un ensemble de techniques permettant d’optimiser le contenu d’une page web. Le but est d'améliorer sa visibilité et son positionnement dans les résultats des moteurs de recherche. 

L’importance du SEO dans votre stratégie ?


Face au développement important du web, le SEO est devenue une stratégie indispensable puisqu’elle permet d’accroître la visibilité et la performance du site web de l’entreprise dans les moteurs de recherche. De plus, la visibilité de n’importe quelle entreprise est maximisée grâce à l’optimisation du référencement. Cela permet d’augmenter le trafic du site web en question et ainsi gagner en crédibilité dans l’esprit des internautes.

Le vocabulaire à connaître lorsque l’on parle de SEO ?


Le vocabulaire en référencement naturel peut paraître complexe et difficile à appréhender. Voici une liste simplifiée de termes à absolument connaître lorsque l’on commence à mettre en place une stratégie SEO :
  • Balises Hn. Elles correspondent aux titres et sous-titres principaux d’une page web. Les balises h1 à h3 sont les balises les plus importantes pour le référencement, et les plus utilisées.
  • Log. Un log correspond à la visite des robots sur les pages d’un site Internet.
  • Longue traine. Elle désigne un ensemble d’expressions clés qui sont peu recherchées par la moyenne des internautes. L’intérêt est qu'une fois chaque expression cumulée, cela peut représenter une source de trafic intéressante.
  • Maillage interne. Le maillage interne désigne l’ensemble des liens qui sont fait entre les pages de votre site. Il permet à la fois d’optimiser la navigation au sein du site mais il a aussi un rôle à jouer sur le référencement naturel du site.
  • Meta description. C’est une balise html présente dans l’entête de chaque page web. Elle est visible sur les résultats de recherche pour inciter l’internaute à cliquer sur votre lien.
  • Mot-clé. On parle de « mots-clés » quand on veut optimiser le référencement naturel d’un site : le rédacteur web tient compte des mots-clés souvent recherchés par les internautes pour rédiger le contenu.
  • Requête. C’est un ensemble de mots tapés par un internaute qui réalise une recherche sur un moteur.
  • Responsive. On parle de sites dont le contenu et le design s’adapte à la résolution d’un écran quelle que soit sa taille. Ainsi l’utilisateur de votre site doit pouvoir vous lire sur tout type d’écran.
  • Robots.txt. C’est un fichier texte situé à la racine de votre site web. Il indique aux robots des navigateurs de recherche quelles pages doivent être indexées (et surtout lesquelles ne doivent pas l’être).
  • SERP. « Search Engine Results Page », c’est un ensemble des résultats de recherches qui apparaissent lorsqu’un internaute tape une requête sur un moteur de recherche.
  • Sitemap. C’est comme le plan de votre site. Il est utile pour le référencement puisqu’il indique aux robots des moteurs de recherche les pages qu’ils doivent visiter ainsi que la structure de votre site.
  

Comment booster votre stratégie SEO ?


Faire une recherche de mots-clé afin de choisir les bons. Bien choisir ses mots clés est une étape cruciale en référencement. Ce sont les premiers rouages vous permettant de devenir visible sur Internet. Commencez donc par les choisir en fonction de votre secteur, de votre activité, de votre cible potentielle ainsi que de l’attente et des besoins de vos clients. Il y a quelques facteurs à prendre en compte lorsque vous choisissez vos mots-clé comme par exemple le volume de recherche, la concurrence et également votre position actuelle sur ces mots.Optimiser les pages de votre site Internet pour le référencement. Afin d’être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche, votre site doit être optimisé. Il faut donc porter une attention particulière à certains éléments sur chacune de vos pages. Il est important d’avoir un titre de page clair correspondant aux mots-clés choisis précédemment, des balises de titre et des méta-descriptions adaptées ainsi qu’une URL compréhensible des moteurs de recherche et des utilisateurs. N’oubliez pas de vérifier que votre site est responsive et également sécurisé, deux éléments important en référencement.Utilisez les liens sortants ou entrants pour améliorer votre visibilité. Ces liens permettent de démontrer la fiabilité, la qualité et l’expertise d’un site Internet. Effectuer des actions de netlinking peut être une formidable opportunité pour votre site mais il faut faire attention cependant à la qualification des sites utilisés, un mauvais lien pourrait entaché le référencement de votre site.Le petit + : optimiser votre référencement pour la recherche vocale ! Aujourd’hui en France, le marché des assistants vocaux est un marché en pleine expansion en France. Il faut donc penser à s’adapter à ces changements pour pouvoir suivre la tendance des années à venir et ne pas perdre en visibilité. Si vous souhaitez en savoir plus sur la recherche vocale, n’hésitez pas à aller faire un tour sur notre article Les assistants vocaux : un nouvel usage de votre voix.

Read more

Comment mener un audit SEO rapide de votre site web ?

[et_pb_section bb_built="1" _builder_version="3.0.47"][et_pb_row _builder_version="3.0.48" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"][et_pb_column type="4_4"][et_pb_text _builder_version="3.7" header_2_line_height="1.8em" header_3_line_height="1.8em"]Le référencement naturel de son site nécessite une attention constante. Si les résultats sont longs à montrer le bout de leur nez, il est vrai que délaisser son site trop longtemps peut nuire à son positionnement. Mais vous n’avez peut-être pas le temps pour vous consacrer pleinement à l’amélioration de votre site, ou un manque de budget pour faire appel à un prestataire.Aujourd’hui, nous vous proposons quelques astuces pour mener vous-même un premier audit de votre site, et identifier des pistes d’améliorations que vous pouvez apporter à votre contenu.

La Search Console et votre indexation

Ne sont positionnées dans Google que les pages qui ont été crawlées et indexées par Google. Cela signifie qu’aussi bien rédigé votre contenu soit-il, vous n'apparaîtrez jamais dans les résultats de recherche si vous en bloquez l’indexation. Si vous utilisez des plugins de référencement, Yoast par exemple, vous avez la possibilité de mettre des pages en « noindex », et donc empêcher les robots de référencement des les inspecter : sans inspection, pas d’indexation. Vérifiez donc les pages que vous voulez indexer et vérifiez ne pas avoir sélectionné par mégarde ces options de blocage. Si besoin, vérifiez bien le contenu de vos fichiers robots.txt et htacces pour repérer des blocages non désirés.

audit seo rapide search console

Pour analyser les pages de votre site indexées et repérer les absentes, vous pouvez utiliser l’outil Search Console de Google. Il vous permet de suivre l’indexation de vos pages et le comportement de votre site dans les résultats de recherche Google. Pour enregistrer votre site dans le Search Console, vous devrez prouver la propriété de votre site.Pour un résultat plus rapide et plus simple, bien que moins complet, vous pouvez utiliser la fonction « site: ». Dans le moteur de recherche, tapez "site:l’URL complète de votre site". Vous verrez alors apparaître toutes les pages de votre site que Google a indexé, et uniquement celles-ci. Par exemple en cherchant site:https://www.inwin.fr, on réalise que Google a indexé 447 pages de notre site principal.Si vous trouvez des pages qui ne font pas partie de votre site, vérifiez avoir bien renseigné votre URL complète, http/https compris, le tout sans espace.

Vérifier l'état de vos métas données

Pour chacune de vos pages, il est important d’avoir correctement renseigné les balises méta utiles à votre référencement. La deuxième étape de cet audit sera donc de vérifier l’existence et le bon renseignement de ces champs.

1 | Bien renseigner sa méta description

C’est le court texte qui apparaîtra pour votre site sur les résultats de recherche. Elle est très utile à votre site et permet à l’utilisateur et moteur de recherche de savoir ce qu’ils trouveront sur votre page. Vous devez faire attention à 3 éléments la concernant :
  • Sa longueur, il ne faut pas qu’elle soit trop longue et rognée dans les résultats de recherche.
  • Son sens, elle peut parfois être générée automatiquement à partir de votre contenu, sans grand succès de sens.
  • L’accord de sens entre son contenu et celui de la page qui lui est liée

2 | Un méta title percutant

Votre page bénéficie-t-elle d’un titre lié à votre référencement ? Ce titre correspond pour Google au nom de votre page. Il est inspecté par les moteurs de recherche et influera sur le classement de votre page dans telle ou telle catégorie de sujets. Encore une fois, pensez à vérifier son existence et sa valeur.

3 | Organiser ses balises HN

Ce sont les sous-titres de votre contenu. De h1 à h6 ils permettent de structurer votre contenu pour en faciliter la compréhension. Ils doivent être cohérents et respecter un système d’entonnoir, h1 étant le sujet principal, les h2 un peu plus précis, h3 encore plus spécifiques et ainsi de suite. Il est bon pour votre référencement que vous n’ayez qu’un h1 par page, et qu’il soit différent de votre balise meta title. Vous n’avez pas besoin de tous les utiliser, par exemple un h1 plus deux ou trois h2 peuvent être suffisant pour une petite page. Pendant votre audit, vérifiez la hiérarchie de vos balises HN, elles sont souvent oubliées ou mal organisées.Il est important d’inspecter ces critères de référencement sur les pages de votre site internet. Puisque le référencement naturel est une histoire d’optimisation,  leur mauvaise utilisation peut souvent justifier à elle seule un mauvais référencement.

Autres critères pour améliorer son référencement

Vérifiez la vitesse de chargement de vos pages. Un site trop long à charger nuira dans un premier temps à son trafic, avec des internautes qui partiront prématurément, mais aussi à son indexation avec des robots tatillons. Pour accélérer vos pages, vous pouvez diminuer le poids de vos images et utiliser des outils de mise en cache pour les utilisateurs récurrents.

1 | Structurer ses URL

La qualité de vos URL impacte aussi sur votre référencement. Pendant votre audit, inspectez chaque URL et corrigez celles qui semblent illogiques. Elles peuvent ne pas être en lien avec votre contenu, ou contenir des caractères aléatoires et peu pertinents.

2 | Rendre vos pages pertinentes

Il est parfois rependu qu’un grand nombre de pages améliorera votre référencement. En réalité, si ces pages ne sont pas pertinentes pour votre entreprise ou votre audience, leur faible qualité nuira à votre positionnement. Pensez donc à inspecter vos pages et éliminer ou améliorer celles qui posent un problème.Voici donc quelques conseils pour démarrer l’audit de votre site web. Votre référencement se base sur de nombreux autres critères parfois beaucoup plus complexes, mais ces quelques éléments peuvent à eux seuls améliorer votre positionnement s’ils sont convenablement exploités. La montée dans les résultats de recherche de votre site peut prendre quelques semaines ou mois, mais n’hésitez pas à la suivre régulièrement pour définir vos prochaines actions.[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row][et_pb_column type="1_2"][et_pb_text _builder_version="3.7"]Inwin propose de vous accompagner dans le développement de votre référencement web. Pour gagner en visibilité sur internet, contactez-nous :[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type="1_2"][et_pb_button _builder_version="3.7" button_text="Je booste ma visibilité" button_url="https://www.inwin.fr/contactez-nous/" button_alignment="center" custom_button="on" button_text_color="#004a72" /][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Read more

Les 10 meilleures techniques pour détruire votre référencement web

[et_pb_section bb_built="1" _builder_version="3.0.47" custom_padding="33px|0px|54px|0px|false|false"][et_pb_row _builder_version="3.0.48" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"][et_pb_column type="4_4"][et_pb_text _builder_version="3.7"]Dans  les sombres recoins du référencement de sites internet, il existe des techniques mystérieuses et peu recommandables. Lorsque les premiers référenceurs en ont eu besoin, elles ont répondu à l’appel et ont montré leur efficacité, mais aujourd’hui abandonnées et dénoncées par Google, l’application de ces techniques sur votre site ne fera qu'en nuire le référencement.Ces techniques font appel à votre filouterie pour fonder votre référencement en dehors des règles dictées par Google. On appelle Black Hat ces actions qui consistent à recourir à de l’automatisation, à de la dissimulation, du spamming, de la redirection, du vol et de la triche.Pour vous aujourd’hui, nous proposons un classement des 10 des meilleures techniques du Black Hat pour détruire votre positionnement internet et perdre toute visibilité. Attention, cet article est à but instructif et il serait très mal avisé de suivre la moindre de nos recommandations sur le sujet. Les algorithmes de Google se précisant chaque jour un peu plus, ces techniques n’ont aujourd’hui que très peu voir plus du tout d’utilité, en plus d’être sévèrement punies par Google (on parle de désindexation totale de votre site web). 

Le Cloaking

Le cloacking consiste à faire une sélection à l’entrée de votre site web. Lorsqu’un internaute se rend sur votre site, il y laisse une trace, son adresse IP et des logs de connexion, mais c’est aussi le cas des robots de crawl Google, ceux qui vont inspecter votre site et lui donner une valeur pour son positionnement. Il est possible de préparer alors deux contenus différents pour votre site. Un premier classique, lisible et agréable pour vos utilisateurs, un deuxième suroptimisé, parfait pour le référencement, mais illisible, sur lequel seront redirigés les robots Google. Chacun devrait alors y trouver son compte. 

Le contenu automatique

Les progrès de la technologie permettent aujourd’hui des IA développées et en constante amélioration. Dans notre cas de contenu automatique, vous pouvez cependant oublier les robots surdéveloppés à deux pas du T-800. On a plutôt affaire d’un côté à des algorithmes vous rédigeant des articles structurés en paragraphes, bourrés de mots clés pertinents, mais sans aucun sens, et de l’autre les crawler Google, qui jusqu’y a peu (et encore aujourd’hui d’une certaine façon) félicitent ces contenus bidons avec des positionnements améliorés. 

Le texte caché

Une petite technique gentillette par rapport aux autres, et plutôt simple à mettre en œuvre. Elle vous propose de jouer au magicien amateur et faire disparaitre toute une gamme de paragraphes, en jouant sur la couleur de la police, sa taille ou en les cachant derrière des images. Google donne une importance toute particulière au contenu de vos pages. Des mots clés optimisés, des titres exhaustifs … mais il est préférable pour vos lecteurs d’avoir des titres et paragraphes courts et percutants. Alors pour combler les crawler et vos lecteurs, vous pouvez cacher une partie de ce contenu. Sur un fond blanc, une première partie de texte en noir, suffisante à la lecture, puis toute une suite de contenu optimisé blancs sur fond blanc, visibles uniquement par les robots Google. 

Contenu dupliqué

Le contenu dupliqué ou volé chez vos voisins à un double intérêt pour un adepte du Black Hat. Numéro 1, il vous permet de « générer » du contenu facile et rapide : un simple copié-collé suffit. Numéro 2, il vous permet de nuire au référencement du site sur lequel vous êtes allez chercher votre nouveau contenu. Si le premier avantage tend à disparaitre, Google, même s’il l’affirme, n’a jamais prouvé être capable de déterminer d’où vient le contenu d’origine si aucune balise canonical n’est utilisée (ce qui ne serait alors plus du vol). 

Acheter des backlinks

Une bonne stratégie de Backlinks passe par du contenu de qualité mentionné sur d’autres sites, des partenariats réfléchis, un réseau solide. Ou sinon vous pouvez payer des sites pour des liens massifs sur des pages peu optimisées recensant de nombreux autres fraudeurs. Un page ranking proche du négatif rend cette technique pratiquement obsolète, mais nous vous rappelons que cet article est un top de conseils destinés à nuire à votre référencement, alors continuons notre série. 

Les redirections trompeuses

Une redirection 301 peut être programmée entre deux URL. Elles sont très utiles en cas de modification d’adresse web de vos pages, par exemple suite à une refonte. Une redirection trompeuse consiste à racheter de vieux noms de domaine profitant de backlinks à droite à gauche. Vous redirigez alors ces noms de domaine vers votre vrai site, celui-ci bénéficiant maintenant de tous les liens des anciens noms de domaine. Votre positionnement prend alors un coup de fouet … avant de totalement disparaitre quand Google réalise la supercherie. 

Le spamming de commentaire

Il existe des logiciels vous permettant d’inspecter internet en continu. Dès que ces logiciels repèrent un nouvel article, ils laissent un commentaire automatique avec un lien vers votre site. Des milliers de sites peuvent être analysés à l’heure, et autant de commentaires laissés si aucune mesure n’est prise. Ces liens ont pour objectif de profiter de la notoriété des sites victimes pour gonfler la vôtre. Aujourd’hui des plug-ins permettent de bloquer ce spamming des commentaires, et vous comprenez l’intérêt des captchas « je ne suis pas un robot ». 

L’abus de mots clés

Les mots clés c’est bien, trop de mots clés, ça l’est moins. Google considère qu’un abus de mots clés destinés à la manipulation des algorithmes de classement est contraire à son règlement. Difficile de savoir où se place la limite entre un contenu un peu chargé et une accumulation destinée à une manipulation. 

L’intégration de liens aux Widgets et Plugins

Cette astuce concerne un peu plus les individus avec des compétences de développement. Les Plugins ou Widget sont des outils que vous pouvez intégrer à votre site, par exemple WordPress en compte plus de 150 000 de disponibles gratuitement, et encore plus en comptant les outils payants. Ce que Google n’aime pas, c’est que vous intégriez des liens abusifs dans le code de ces plug-ins vers vos sites. Puisque les plug-ins déposent forcément un bout de code crawlé par Google sur le site utilisateur, et que certains sont parfois téléchargés des centaines de milliers de fois, on imagine l’effet que cela pourrait avoir sur un site sachant en profiter. 

Le hacking

Le Black Hat, avant d’être appliqué au référencement, regroupe les pratiques de hacking pur et dur. Alors si vous souhaitez pirater un site bien référencé et très sérieux, pour ensuite y intégrer vos liens, détruire son référencement ou autre idée que vous avez en tête, libre à vous. Mais nous rappelons que ceci reste totalement illégal, à vos risques et périls.Pour conclure, vous avez maintenant toutes les techniques nécessaires pour détruire le référencement de votre site internet. Le référencement nécessite du temps et comprend des milliers de critères différents. Un bon positionnement est le résultat d’un travail sur de nombreux mois, et de lourds investissements, en temps ou en moyens, on comprend pourquoi Google pénalise durement les sites tentant de trouver des raccourcis.[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version="3.0.48" background_size="initial" background_position="top_left" background_repeat="repeat"][et_pb_column type="4_4"][et_pb_text _builder_version="3.7"]Contactez-nous pour toute question sur le référencement naturel ou nos offres en général ![/et_pb_text][et_pb_code _builder_version="3.7"][wpforms id="7525"][/et_pb_code][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Read more

Le référencement payant : nos conseils pour vos campagnes Adwords ?

[et_pb_section bb_built="1" admin_label="section"][et_pb_row admin_label="row" background_position="top_left" background_repeat="repeat" background_size="initial"][et_pb_column type="4_4"][et_pb_text background_layout="light" text_orientation="left" use_border_color="off" border_color="#ffffff" border_style="solid" background_position="top_left" background_repeat="repeat" background_size="initial"]En référencement, il existe deux techniques principales, le référencement gratuit, SEO, que nous avons abordé à plusieurs reprises et pierre angulaire du bon fonctionnement d’un site web, et le référencement payant, SEA, avec Google AdWords comme référence dans ce domaine. Aujourd’hui nous allons vous donner les bons conseils et les bonnes astuces pour mener à bien une campagne Adwords. Adaptable à tous les budgets, le SEA implique de respecter certaines conditions pour être efficient, que vous soyez prêt à y investir quelques euros ou des milliers. AdWords est un sujet qui peut vite s’avérer très complexe à intégrer, alors pour tâcher de rester efficace, nous diviserons le sujet en plusieurs parties. Cette première partie se concentrera sur les éléments constitutifs de votre campagne. Ceci comprend la définition de vos objectifs, votre ciblage et enfin la définition de vos mots clés.

Comment fonctionne une campagne Adwords ?

Tout d’abord, voici un petit rappel du fonctionnement d’une campagne Adwords. Google Adwords vous permet de créer une annonce similaire à un résultat de recherche Google classique. Pour cela vous allez dans un premier temps, sélectionner les mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaitre lorsqu’un internaute effectue une recherche. Ensuite, vous définirez l’annonce qui apparaitra devant les résultats de recherche naturelle, tout en haut de la page. Vous ne payerez que lorsque la personne clique sur votre annonce, et le coût dépend de vos mots clés et du nombre de concurrents susceptibles d’enchérir sur ces mêmes mots clés.

Mettre en place votre stratégie de SEA

Les services Google Adwords vous permettent de gérer vos campagnes sur plusieurs types de supports : les résultats de recherches, le display (affichage publicitaire sur les sites), Google shopping (la mise en avant des produits) et les publicités vidéo YouTube... Pour cet article, nous nous concentrerons sur la première solution, le référencement payant sur les résultats de recherche Google, appelé le réseau Search. Pour mener à bien une campagne Adwords, il est indispensable de penser une stratégie en amont.
  • À qui voulez-vous vous adresser ?
  • Que voulez-vous vendre ou mettre en
  • Votre site web sera-t-il en accord avec votre
  • Sur quelles recherches de mots clés voulez-vous être
  • Quel est votre budget ?
Ces éléments regroupent les objectifs de vos campagnes et les moyens que vous mettez à votre disposition pour les atteindre. En fonction du déroulement de votre campagne, vous pourrez être amenés à retourner sur certains de ces points, comme votre budget ou la redéfinition de certains mots clés, mais vous devez déjà avoir une base de réflexion pour démarrer votre référencement payant.

Définir votre ciblage Adwords

Le ciblage des campagnes Adwords est très précis. Avec la masse de données que Google collecte chaque jour à partir de ses différents services, il est en mesure de vous proposer des solutions de ciblage sur plusieurs critères.

Cibler les bons mots clés

En sélectionnant les mots clés et expressions, vous devez vous assurer qu’ils correspondent à votre offre et qu’ils soient susceptibles d’être recherchés par l’internaute. C’est ainsi que vous obtiendrez des campagnes performantes. L’objectif est d’être le plus pertinent possible, et de se référencer sur des mots clés efficaces, c’est-à-dire les mots clés correspondants aux recherches de vos réels prospects. Vous pouvez affiner votre cible en fonction des mots clés que vous incorporez à votre stratégie. Si vous avez une connaissance poussée de vos prospects, vous pouvez définir les mots clés qu’ils sont susceptibles de renseigner eux plutôt que d’autres, et ainsi renforcer votre segmentation.

Le ciblage géographique

Par définition, vous pouvez diffuser vos annonces où bon vous semble. En France, en Allemagne ou même au Brésil. Tout dépend alors de vos objectifs et des personnes que vous ciblez. Ce ciblage peut également être plus précis, vous pouvez vous concentrer par exemple sur une région en particulier, ou même une ville. Vous avez aussi la possibilité de définir une zone autour d’un point précis, par exemple les 70 kilomètres entourant votre boutique. Vous pouvez également cibler deux zones distinctes en même temps, ou encore exclure certaines zones que vous ne voulez pas toucher de vos annonces. C’est ce type de ciblage qui rend AdWords efficace autant pour les grandes entreprises que les petites ou moyennes structures, qui peuvent alors communiquer à leur échelle. En combinant ces types de ciblage, l’objectif est donc de s’assurer de toujours proposer votre annonce exclusivement aux prospects qui vous intéressent. D’autres types de ciblage sont possibles comme le ciblage par langue, ou encore par type d’appareil utilisé (mobile, ordinateur).

Trouver les bons mots clés

Comme nous le disions plus tôt, le choix de vos mots clés définira la cible que vous atteignez. Bien les définir est donc important, en fonction de la concurrence et des destinataires. Des outils gratuits tels que keywords planner, Google Trend existent pour vous aider à définir les bons mots clés sur lesquels enchérir. Vous aurez aussi des outils payants vous permettant d’analyser les tendances de recherches. N’hésitez pas à regarder ce que fait la concurrence pour déterminer vos mots clés les plus efficaces. Il faut cependant trouver un équilibre entre efficacité et coût. Plus un mot clé sera concurrentiel ou recherché par les internautes, plus il vous coûtera cher d’enchérir dessus.

Gérer les exclusions

Dans la sélection de vos mots clés, vous devez incorporer les recherches sur lesquelles vous souhaitez apparaitre, mais ne pas oublier d’exclure celles qui ne vous intéressent pas. L’algorithme Google va considérer par exemple qu’une enchère sur le mot « bateau » se déclenchera pour une recherche « maquette bateau », alors si vous être un chantier naval, il faut bien penser à exclure tous les éléments extérieurs à votre offre : jouet, radiocommandé, maquette, miniature, Playmobil, lego, épave, Titanic … Vous trouverez parfois plus d’exclusions dans vos paramètres de mots clés que d’enchères, et c’est tout à fait normal puisque votre objectif est d’avoir les campagnes les plus précises possible. Synthèse Cette première partie de nos conseils AdWords vous permet de définir une bonne stratégie de référencement payant :
  • Une stratégie
  • Un ciblage
  • Des mots clés
Dans les semaines qui viennent, nous continuerons cette série dédiée à AdWords avec des conseils plus complexes sur la création de vos landing page, de votre budget et de sa gestion.[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Read more

« Ok Google » Que faut-il savoir sur la recherche vocale ?

Vous parlez déjà à votre téléphone, à votre assistant personnel… et il vous répond ! La commande vocale est aujourd’hui une réalité du quotidien et la recherche sur Internet ne fait pas exception. Google a bien entendu participé à cette évolution et adapte donc son moteur de recherche pour répondre à l’évolution de ses utilisateurs. Il s’agit même d’une des évolutions majeures dans le domaine de ces dernières années.

Nous utilisons de plus en plus la recherche vocale…

La première solution de recherche vocale nommée Siri d’Apple a vite été rejoint par Cortona sur Microsoft puis « Ok Google » et consœurs… Réflexe pour certains, nouveautés pour d’autres, les statistiques dans ce domaine montre une croissance forte ces dernières années et des perspectives d’évolutions importantes. Ainsi, selon une étude de Google en 2015, un adulte sur quatre parle à son smartphone. Les recherches vocales pourront même atteindre 50% des recherches d’ici 2020. Phénomène pouvant également influer sur la recherche vocale, nous noterons l’arrivée sur le marché Français des enceintes à commande vocale comme Google Home, Alexa Voice, Amazon Echo ou Apple Home Pod. Dernièrement, Google indiquait avoir vendu au total plus de 10 millions d'exemplaires de sa Google Home en un peu plus de trois mois !

… Car Google a su se préparer et adapter ses services à la recherche vocale

Google a bien entendu fait évoluer son moteur et ses outils afin de pouvoir traiter au mieux ses recherches. Les évolutions d’algorithme nommée Google Hummingbird en 2015 ou l’intégration de RankBrain permettent une meilleure compréhension de chaque demande et de toujours fournir des résultats plus pertinents.Au-delà des évolutions techniques de l’algorithme de Google, les utilisateurs du moteur de recherche ont également vu apparaitre des changements dans les pages de résultats pouvant être liés indirectement à la recherche vocale. Vous pouvez ainsi constater depuis plusieurs semaines, que certains résultats Google sont mis en avant en haut de la page de résultat en position 0. C’est le contenu positionné ici qui sera lu lors d’une réponse vocale à une recherche vocale… Dans la même veine, vous constaterez également la présence de plus en plus fréquente, lors d’une recherche intégrant une question, d’un bloc appelé « Autres questions posées ? » reprenant sous la forme de featured snippets, les contenus/réponses de différents sites à différentes questions.

Adapter sa stratégie SEO à la recherche vocale

Toutes ces évolutions sont donc largement suivies par les spécialistes SEO partout dans le monde dans le but d’adapter leurs sites Internet à ce type de recherche. Voici donc les principaux changements à prendre en compte dans les recherches effectuées et nos conseils pour adapter votre site Internet en fonction.

Pensez question et non plus seulement mots clés

Les recherches vocales se présentent souvent sous la forme de questions. Il faut donc construire votre contenu en fonction des 5W (Why ? What ? Where ? When ? Who ? Ho ?) afin de pouvoir répondre au mieux à ces questions.

Adaptez votre site Internet au smartphone

Vérifiez que votre site soit bien Mobile Friendly et que ce dernier bénéficie d’un temps de chargement de page correct sur mobile. La recherche vocale est effectuée en grande majorité sur ce type de device.

Rédigez du contenu de qualité et pensez « longue traine »

Les recherches vocales sont naturellement plus longues (plusieurs mots) que les recherches classiques. C’est ainsi que votre contenu et la qualité de ce dernier sera exploitée en mettant en avant tout le travail effectué sur la longue traine !
Nous n’avons pas fini de parler à nos téléphones, nos enceintes intelligentes connectées… il ne reste maintenant plus qu’à faire le nécessaire pour que votre site réponde par lui-même aux recherches de vos prospects…

Read more

Se protéger du “negative SEO ou NSEO”

[et_pb_section bb_built="1" admin_label="section"][et_pb_row admin_label="row"][et_pb_column type="4_4"][et_pb_text admin_label="Texte" inline_fonts="Roboto"]Le référencement naturel ou SEO est le nerf de la guerre pour s’assurer une visibilité décente sur les moteurs de recherche dont évidemment celui de Google.Optimiser son SEO demande énormément de temps et de patience mais le résultat en vaut la chandelle. Cependant à tout moment, nous pouvons dégringoler, non seulement car si nous bossons d’arrachepied sur notre référencement naturel, il est normal que la concurrence en fasse de même, mais aussi car nous pouvons être victime de « pénalités » par Google.Quand on voit le temps et les efforts nombreux nécessaire à forger son SEO ainsi qu’à l’entretenir, mieux vaut éviter d’en recevoir car souvent les sanctions sont parfois lourdes et très longues.Bien conscient de l’impact que cela peut avoir sur un site concurrent, des petits malins ont cherché un moyen de déclencher ces sanctions. C’est ce qu’on nomme « négative SEO » ou NSEO.Qu’est-ce que c’est ?Faisant partie des techniques de black Hat SEO, le Négative SEO est une attaque d’une personne mal intentionnée contre votre référencement pour vous faire remarquer négativement des robots de Google. Une fois la confiance de Google perdu, pas facile de rattraper le coup.Comment ça marche ?Copier votre contenu sur plusieurs sites (duplicate content), liens de mauvaise qualité renvoyant vers votre site (Backlinking peu pertinent), en gros toutes les erreurs de SEO applicables à votre site.Comment je le repère ???Il suffit d’utiliser vos logiciels de suivi SEO pour voir si vous avez perdu subitement des places sur vos mots clés, regardez via vos statistiques Analytics si vos visites naturelles ont chuté drastiquement et vérifier vos messages afin de voir si Google, via sa Search Console, ne vous a pas laisser des avertissements ![/et_pb_text][et_pb_text admin_label="Texte"]Comment se protéger d’une attaque de SEO négatif ? Bien sûr si ce genre d’attaque existe et s’avère très dangereuse pour notre visibilité, nous pouvons heureusement s’en protéger, si nous restons réactif ! Voici 6 conseils pour vous protéger au mieux de ce genre de techniques déloyales. 

  1. Protégez votre contenu
 Dans le référencement naturel, le contenu est la priorité numéro 1 ! La réalisation de contenu de qualité est une part importante pour votre bon référencement. Le souci est que de bons contenus intéressants sont aussi une source de « convoitise » de la part de vos concurrents qui seraient parfois tentés de vous « l’emprunter ». Problème, votre contenu va se retrouver dupliqué sur d’autres sites et Google n’est pas vraiment adepte de contenu répandu à l’identique aux quatre coins du Net. Et peu importe que vous soyez la victime dans tout ça, Google ne fait pas la différence. Heureusement des outils existent pour repérer des traces éventuelles de contenus dupliqués. Copyscape en est un exemple. En cas de contenu dupliqué, contactez le webmaster et demandez qu’il soit retiré rapidement, en cas de refus, contactez Google pour atteinte aux droits d’auteur. 
  1. Surveillez la vitesse de votre site internet
 La vitesse de votre site internet a un impact non négligeable (Voir ici nos conseils pour l’optimiser ).Un site trop long à charger sera victime d’une pénalité de Google tandis qu’un site rapide sera récompensé. Pensez donc à surveiller régulièrement votre vitesse via l’outil Pagespeed Insight de Google. Un ralentissement sensible de votre site sera peut-être signe d’une attaque. 
  1. Suivez régulièrement la qualité de vos backlinks
 Le netlinking est une part importante d’un SEO réussi, mais si la quantité est importante, veuillez toujours privilégier la qualité à la quantité ! Un netlinking de qualité sera déjà une défense temporaire plus forte face à une attaque. Utilisez des outils d’index comme la Google Search Console ou Majestic SEO pour analyser vos liens et déterminer l’arrivée ou non de liens de mauvaises qualités. Contactez le webmaster des sources responsables ou Google dans les plus brefs délais pour améliorer votre situation. 
  1. Surveillez votre e-réputation ! 
 Une bonne e-réputation est un point fort pour votre référencement. Malheureusement des commentaires négatifs de manière abusive peuvent apparaître très facilement puisque sur le net chacun peut s’exprimer à voix égale même si c’est juste dans un but malhonnête. Votre concurrent direct peut même participer à ce type d'action tout en sachant pertinemment les conséquences sur votre classement Google.  Assurez-vous de garder une image aussi propre que possible, répondez de manière courtoise à vos détracteurs et vérifier ce qu’on dit de vous. Si une plainte vous paraît normale pour vos erreurs, ne l’ignorez pas, excusez-vous et réglez le problème, ne faites surtout pas le mort !!! Si en revanche c’est abusif, n’hésitez pas et signalez l’abus sur la plateforme de notation en question.   
  1. Sécurisez votre site
 Une attaque ne prévient pas. Mieux vaut prévenir que guérir !  Installez des plugins pour vous protégez sous WordPress. Effectuez des tests de sécurité et vérifier que votre site ne présente aucun danger pour votre internaute. Découvrez et résolvez les failles qui peuvent exister. Si votre site présente des transactions financières, pensez à l’achat d’un certificat SSL pour passer votre site HTTPS. 
  1. Continuez vos actions de référencement !!!
 Toutes nos recommandations précédentes vous donnent les méthodes à mettre en place pour prévoir ou régler le problème. Mais la grosse erreur qu’on peut faire c’est de ne se concentrer que sur ces points et d’en oublier l’essentiel, travaillez votre référencement !!! Dans tous les cas, votre meilleure défense pour contrecarrer du SEO négatif, c’est de vous forgez un SEO béton !      [/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Read more

9 conseils pour optimiser le référencement de son site e-commerce

Un référencement naturel solide est essentiel à la performance d’une boutique de vente en ligne. Penser référencement naturel, en 2016, demande de toujours garder à l’esprit l’importance qu’on accorde à l’utilisateur et à l’expérience qu’on souhaite lui apporter. Voici quelques conseils pratiques pour optimiser le référencement de votre site e-commerce.

1. Identifier les mots clés tapés par les internautes

Pour réussir le référencement de votre site e-commerce et quel que soit votre secteur d’activités, vous devez réfléchir aux mots-clés les plus tapés par les internautes. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur le générateur de mots-clés (accessible via Adwords, Outil –> Outil de planification des mots-clés) ou utiliser les outils à votre disposition sur le marché, comme SEMRush ou Yooda Insight.

Vous découvrirez ainsi de nombreux mots-clés sur lesquels vous positionner pour drainer vers votre site une clientèle directement intéressée par votre gamme de produits.

Tout l’art d’un référencement naturel de site marchand commence donc par l’identification d’un portefeuille d’expressions à travailler en longue traîne. En multipliant votre présence sur des expressions longues, composées de plusieurs mots-clés, vous touchez des utilisateurs ultra-ciblés. Chaque expression rapporte donc peu de visiteurs, mais ils sont plus facilement convertis en clients.

2. Organiser votre site en univers sémantiques

Vous allez devoir organiser et structurer votre boutique en ligne en rayons et univers thématiques. Le référencement naturel est ici, une fois de plus, indissociablement lié à l’expérience utilisateurs. Les mots-clés les plus tapés vous aident à discerner vos catégories principales et secondaires. Vous pouvez par exemple associer des catégories par cibles, marques ou types d’articles, comme le font de nombreux sites e-commerce. Chaque cas est unique, évidemment, mais il est important de structurer son contenu en gammes intuitives, répondant aux différentes stratégies de recherche de vos clients.

3. Mettez en avant les produits phares ou de saison

Lorsque vous créez votre arborescence, vous pouvez mettre en valeur vos produits et marque phares dans votre menu. Vous pouvez aussi mettre en avant les produits de saison : par exemple, un site de prêt-à-porter peut accorder plus d’importance aux maillots de bain, aux tee-shirts et robes légères l’été, aux manteaux, doudounes et bonnets l’hiver. Pour connaître la saisonnalité d’un mot-clé, rendez-vous sur https://www.google.fr/trends/.

 4. Proposez une description de produit suffisamment longue et unique

 Quels sont les trois principaux critères de pertinence d’un site web ? Le contenu, la popularité et Rankbrain (un système d’intelligence artificielle déployé fin 2015). Vous devez aussi vous attacher à la qualité de votre contenu, et plus particulièrement celle des fiches descriptives de vos produits. Prenez le temps de personnaliser les textes descriptifs, même si les produits proposés sont très similaires.

Parfois, les descriptions sont imposées par le fabricant ou le distributeur officiel. Vous pouvez alors ajouter du contenu pour réduire la part de contenu dupliqué. Pourquoi ne pas ajouter un texte qui témoigne de votre avis personnel sur l’article, où vous décrivez vos avantages et les points forts de l’article ?

5. Appuyez-vous sur le contenu de la communauté

Pour enrichir vos fiches descriptives, appuyez-vous aussi sur vos clients. Les avis et commentaires sont les bienvenus et viennent apporter du contenu unique à moindre frais, tout en jouant un rôle de rassurance pour les futurs acheteurs.

6. Créez un contenu de marque associé à votre boutique en ligne

Vous pouvez aussi travailler des expressions complémentaires en créant un blog associé à votre boutique en ligne, qui va venir enrichir et compléter l’expérience des utilisateurs.Vous lancez un site de prêt à porter ? Créez un blog sur la mode, qui propose des idées de looks, des conseils pour bien choisir ses vêtements en fonction de sa silhouette, en renvoyant directement vers les articles associés.

Le contenu participatif peut vous aider à animer ce blog : des clients investis, contre des promotions, invitations à des ventes privées exclusives, ou tout autre élément favorisant une relation privilégiée à la marque, peuvent chroniquer bénévolement.

7. Misez sur une vitesse d’affichage élevée du contenu

Le temps de chargement d’une page est un critère de pertinence en référencement naturel. Un site trop lent dégrade l’expérience de navigation, et Google souhaite apporter les meilleurs résultats à ses utilisateurs. Par ailleurs, en un temps donné, un robot d’indexation visitera deux fois moins de pages si elles mettent une seconde à charger au lieu de 500ms. Vous devez donc vous assurer que votre site se charge le plus rapidement possible.

8. Créez un texte différent pour les places de marché...ou pas

Vous proposez aussi vos produits sur des places de marché ? Si vous en avez la possibilité, écrivez une présentation différente pour les places de marché. Toutefois, face à des poids lourds comme Amazon, Cdiscount ou PriceMinister, soyez sûr qu’en cas de contenu dupliqué Google privilégiera des géants dont les sites comptent des millions de pages, une forte popularité et un solide indice de confiance. Vous pouvez très bien proposer le même texte à toutes les places de marché, la duplication de contenu ne sera plus votre problème, mais le leur.

9. Pensez expérience utilisateur et parcours de conversion

Tous les conseils donnés s’inscrivent aussi dans une logique de performance et d’expérience utilisateurs. Un site trop lent : vos internautes désertent au profit d’un concurrent. Une étude de 2007 réalisée sur le site d’Amazon a démontré qu’un dixième de seconde de temps de chargement entraînait une baisse de CA d’1%. Des menus brouillons : vous perdrez l’utilisateur autant que le robot d’indexation de Google. Des descriptifs trop pauvres : vous risquez de perdre en taux de mise au panier

Read more

Les 3 critères officiels du référencement local sur Google

Les 3 critères officiels du référencement local sur Google

Google incorporation publie régulièrement des recommandations afin de guider ceux qui tiennent des sites Web et qui visent à maximiser leur visibilité sur le moteur de recherche. Il y a quelques semaines, la firme de Mountain View a mis à jour « les consignes aux webmasters », une page listant les préconisations de Google pour créer des sites de qualité et accessibles par leur Google bot.  Récemment, c’était au tour de la page dédiée au référencement local d’être mise à jour. Cette page constitue une ressource importante pour connaitre les critères permettant d’obtenir de bonnes positions au niveau local.

Les résultats locaux s'appuient donc principalement sur des critères de pertinence, de distance et d'importance.

La pertinence

Les fiches locales doivent être précisément renseignées car plus un établissement est décrit (sur ses horaires, son marché, ses produits, activités…), plus il a de chance d’être indexé dans les premières positions. En effet, cela permet aux Googlebots de mieux comprendre si votre activité est en lien avec la requête lancée par un internaute.

La distance

Google prend en compte la distance entre l’internaute (via la requête) et les établissements commerciaux à proximité. Google explique alors que si un internaute ne précise pas le lieu de sa recherche, Google calculera la distance en s’appuyant sur les informations dont la firme dispose sur la position de l’individu.

L’importance

Google explique également que l’importance d’un établissement (niveau de popularité) détermine son positionnement dans les résultats locaux. Google repère les musées célèbres ou encore les hôtels et boutiques prestigieux et les indexe relativement bien sur son moteur lorsqu’une requête locale est effectuée.  Le nombre d’avis et notes obtenues comptent aussi dans le classement des recherches à proximité.

La firme de Mountain View explique également que les critères de référencement généraux jouent un rôle dans le positionnement des sites au niveau local. Il est donc recommandé de suivre les bonnes pratiques en matière de SEO pour le référencement local.

Enfin, la firme précise que pour assurer un système de classement aussi juste que possible pour tous, les détails de l’algorithme de recherche sont maintenus secret. Il n’est donc pas possible d’effectuer de demande ou de paiement pour obtenir un meilleur classement sur Google.

Read more

Comment optimiser le référencement local de son site Internet ?

Définition

La recherche locale est la recherche géolocalisée qu'effectue un internaute lorsqu'il cherche un commerce, un contact, un produit dans une zone définie ou à proximité. On entend donc par « référencement local », les techniques qui permettent d'être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherches correspondant à une recherche localisée de type « création site internet Nantes ».Optimiser le référencement local de votre entreprise présente beaucoup d'intérêt : l'internaute qui effectue une recherche géolocalisée est dans l'optique d'effectuer une action, il ne doit pas vous louper !

Les chiffres

Selon une étude de Google, en 2014 :
  • 4 internautes sur 5 effectuaient une recherche locale pour se renseigner sur des produits ou des services,
  • 34% de ceux qui effectuaient une recherche locale sur ordinateur ou tablette visitaient un magasin dans la journée,
  • 50% s'y rendaient après une recherche locale effectuée sur smartphone.
 

Nos recommandations

    1. Créez votre profil d'entreprise sur Google My Business : les informations relatives à votre activité (texte de présentation, horaires d'ouverture, contacts, etc.) seront mises en avant par le moteur de recherche, vous pourrez apparaître dans Google Maps, récolter des avis de consommateurs, partager des actualités et bien d'autres possibilités encore !
 
    1. Inscrivez votre entreprise dans les listing locaux : Pages Jaunes, annuaires locaux, La Poste, mairie de votre ville d'implantation, CCI de votre région, etc.
 
    1. Optimisez les titres et la méta-description des pages de votre site Internet en précisant votre localisation ;
 
    1. Pensez à la publicité sponsorisée pour inclure des liens vers votre site Internet sur des sites appartenant à des entreprises locales de même thématique que vous ;
 
  1. Créez une page Facebook en sélectionnant bien la catégorie « local business » lors de sa création. Vous pourrez ensuite renseigner l'adresse de votre entreprise, votre numéro de téléphone et vos horaires d'ouverture afin que ces informations soient valorisées sur votre page. Vous pouvez également indiquer votre localisation dans vos profils Twitter, LinkedIn, Google+.
Enfin, n'abandonnez pas votre SEO global qui viendra renforcer votre référencement local !

Read more

Pourquoi et comment passer au « mobile-friendly » ?

Alors que 64% des sites web ne bénéficient pas du label « site mobile », dit « mobile-friendly », Google a décidé le 21 avril de mettre à jour ses algorithmes pour privilégier les pages web adaptées aux mobiles, lors des recherches effectuées avec un smartphone ou une tablette.

Qu'est ce que le « mobile friendly » ?

En novembre 2014, Google mettait en place le label « mobile-friendly » pour tous les sites web compatibles avec les différentes résolutions d'écran. Depuis, nous pouvions voir apparaître sur nos téléphones l'icône d'un smartphone barré ou non à côté des liens des résultats de nos recherches. Alors qu'il « expérimentait » déjà ce critère de classement dans son algorithme de recherche pour mobile, Google a finalement publié en février dernier : « A partir du 21 avril, nous étendrons l'utilisation de la compatibilité mobile comme un critère de classement. Ce changement affectera les recherches mobiles dans toutes les langues à travers le monde et aura un impact significatif sur nos résultats de recherche. Ainsi, il sera plus facile pour les utilisateurs d'obtenir des résultats de qualité, pertinents, qui sont optimisés pour leur appareil ». Autrement dit, pour garder votre place en première page sur le moteur de recherche lors d'une recherche effectuée avec un smartphone ou une tablette, vous devez désormais faire en sorte que votre site web soit adapté à ces différents écrans.

Comment savoir si votre site bénéficie du label ?

Pour savoir si votre site Internet bénéficie de la mention « mobile-friendly », il s'agit simplement dans un premier temps d'effectuer une recherche depuis un mobile et de voir si l'icône du smartphone apparaît à côté du lien de votre site dans la liste de résultats. Pour vous faciliter la tâche, Google a également mis en place un outil permettant de tester la compatibilité d'un site Internet avec Google webmaster tools. Il vous suffit de vous rendre sur ce lien : Test de compatibilité mobile et de rentrer l'URL de la page que vous souhaitez tester.

Comment rendre votre site compatible aux mobiles ?

Si la majorité de votre audience vous trouve sur mobile il est important que vous fassiez le nécessaire pour améliorer la compatibilité de votre site, au risque de vous retrouver en seconde page et de ne plus être visité. Par ailleurs, Google a publié son Mobile Play Book pour vous convaincre de l'importance du mobile aujourd'hui. On y apprend par exemple qu'au cours des deux dernières années « la proportion d'utilisateurs de smartphones est passée de 27% à 42% en France » et que ces derniers passent désormais en moyenne 127 minutes par jour sur mobile. Si vous êtes convaincus, vous devez désormais faire appel à un webmaster pour mettre en place l'une de ces trois solutions :
  • Configurer votre site en Responsive Web Design (Site web adaptatif) pour offrir aux mobinautes une navigation simplifiée sur n'importe quel écran, sans qu'ils aient recours au défilement horizontal ou au zoom,

  • Utiliser le dynamic serving (la diffusion dynamique) qui permet de gérer deux sites différents mais avec les mêmes URLs,

  • Créer un second site spécialement pour la version mobile.

Pour plus de conseils, Google a mis en place un guide pour les sites mobiles. Vous y retrouverez le test de compatibilité mais aussi des conseils pour personnaliser votre logiciel de site web et les bonnes pratiques de référencement naturel à mettre en place pour votre site mobile.

Enfin, avant de prendre la décision de passer définitivement en mode friendly, pensez à surveiller votre positionnement sur le moteur de recherche et à suivre l'évolution du trafic de votre site avec l'outil Google Analytics.

Retrouvez la Responsive Web Design avec INWIN ®

Read more

Nouvel algorithme de Facebook : comment rester visible sur le fil d’actualités ?

Facebook a annoncé hier la mise à jour de l'algorithme qui organise les publications dans le fil d'actualités des utilisateurs. Alors que le réseau social privilégie désormais les amis aux pages officielles d'institutions ou de personnalités, vous devez redoubler d'efforts pour garder de la visibilité. Retour sur les modifications apportées et conseils sur la nouvelle gestion de votre community management.

« Beaucoup de gens nous ont dit qu'ils n'aiment pas voir des informations quand leurs amis aiment ou commentent une publication », c'est, selon Facebook, l'une des raisons pour laquelle le réseau social a modifié l'algorithme qui gère le fil d'actualités des utilisateurs.

En effet Facebook a annoncé le 21 avril sur son blog les modifications qui allaient être effectuées pour offrir à chaque utilisateur un fil d'actualités adapté et personnalisé à ses besoins.

Quelles modifications pour les utilisateurs ?

Trois mesures concrètes ont été prises :

  • Les publications de vos amis sont davantage mises en avant pour que vous ne loupiez plus aucun de leurs posts. Le but étant d'afficher sur votre fil d'actualités les publications qui vous intéressent le plus.

  • Les interactions de vos amis avec les pages sont pénalisées, autrement dit, les posts commentés ou aimés par vos amis sur des pages que vous ne suivez pas n'apparaissent plus dans votre fil d'actualités.

  • Enfin, pour satisfaire les utilisateurs qui ont peu d'amis, vous pouvez désormais voir s'afficher à la suite les publications et les interactions d'une même personne.
Conséquences pour votre entreprise : votre page Facebook et vos publications ont beaucoup moins de chance d'être vus et il faut dorénavant faire preuve de créativité et d'innovation pour attirer les utilisateurs.

Nos conseils pour rester visible :

La mise à jour de l'algorithme n'est pas anodine, Facebook cherche en fait à limiter la "publicité gratuite" dont pouvaient bénéficier certaines pages. Si le contenu de votre publication n'est pas intéressant, le réseau social le considère comme une publicité et le gestionnaire doit donc payer pour le rendre visible. Sur son blog, il précise d'ailleurs : "Si votre contenu n'est pas à la hauteur des utilisateurs, ils ne le verront pas".Si l'on en croit Facebook, vous devez donc, si ce n'est encore fait, réfléchir à une stratégie pour optimiser la portée virale et organique de vos contenus. Autrement dit, proposer des contenus originaux, qui placent les utilisateurs au centre de vos publications pour les atteindre et les séduire au maximum. Pour cela, plusieurs possibilités :
  • Créer un groupe Facebook et consacrer moins de ressources à la gestion de votre page officielle, les internautes auront ainsi l'impression d'entretenir une relation privilégiée avec vous et c'est prouvé, un groupe Facebook bien géré peut avoir un taux d'engagement plus élevé que sur une page;
  • Publier des vidéos, qui sont très appréciées des internautes. D'après les données de Facebook, le nombre de vues de vidéos est passé d'un milliard à 3 milliards par jour, entre juin 2014 et janvier 2015;
  • Organiser des concours, des jeux, encore une fois pour placer l'internaute au centre du contenu et le faire interagir sur votre page.
En somme, soyez original et mettez-vous toujours à la place des utilisateurs qui ne veulent plus de publicités sur leur fil d'actualités. Pour connaître l'impact de vos publications, vérifiez régulièrement les statistiques de votre page et adaptez vos contenus aux résultats.Et bien sûr pour vous aider, Facebook propose des solutions payantes pour mettre en avant vos publications  et promouvoir votre page.Créez des vidéos avec INWIN ®   

Read more

INWIN ® : lancement du réseau national d’agences d’experts en solutions digitales !

Le groupe INWEST, qui investit depuis dix ans dans des sociétés liées au numérique et à l’innovation, lance le réseau d’agences d’experts en digital : INWIN ®. À sa tête, Romain BUCHE, qui multiplie depuis des années les expériences en tant que responsable marketing et communication et le co- fondateur Mickaël ESNAULT, dirigeant du groupe INWEST et acteur reconnu dans le développement du digital en France et en Californie.

Toutes les solutions digitales proposées par une seule enseigne !

Le concept INWIN ® repose sur la volonté de développer la performance des entreprises par l’utilisation de solutions digitales. Grâce à une offre complète, les entreprises se voient accompagnées dans l’intégralité de leur stratégie pour répondre à des objectifs de productivité, de fidélisation clients ou encore de visibilité sur le web.Une équipe d’experts en digital se tient à la disposition de ces entreprises pour les conseiller et mettre en application nos solutions :• Création de site web : audit, site Internet vitrine ou e-commerce, développement d’applications mobiles et Responsive Web Design • Référencement : SEO, SEA, rédaction de contenu, suivi de positionnement, campagnes e-publicité (display, affiliation, remarketing, places de marché), création de vidéos • Gestion de la relation clients : plateforme emailing et bases de données, click to action, avis, community mangement et e-réputation • Productivité : veille stratégique, plateformes ERP et CRM, conseils pour la communication interne et externe des entreprises • Conseil : Learning expedition en Silicon Valley, formations aux métiers du digital.

Un concept franchisé.

Ce concept innovant est mutualisé et profite pour cela à des franchisés qui, dans le cadre du contrat, n’ont pas les contraintes d’approvisionnement, de recherche et de développement. Grâce à une formation initiale et continue, ils sont par ailleurs assurés de proposer des solutions en adéquation avec les attentes du marché et de leurs clients.
INWEST : Depuis 10 ans, INWEST créé des sociétés dans le digital et l’innovation : Hegyd (développement sur mesure), 1789.fr (notoriété et visibilité), Net Concept (création de sites Internet), Sindup (veille stratégique et e-réputation), Silicon-Valley.fr (learning expedition à San Francisco), Viaduc (noms de domaine et sites Internet). 

Read more