Le saint Graal pour n’importe quelle jeune entreprise ? Avoir un site performant qui “remonte bien” sur les pages résultats de recherche Google.  Pourtant, le référencement reste mal compris et mal intégré dans le management des projets web. Voici comment vous éviter d’échouer.

Le SEO ou référencement naturel

Le SEO (Search Engine Optimisation) est à chaque fois un casse-tête pour les éditeurs de sites. La première chose à dire, c’est que le SEO, ce n’est pas magique. Ce ne sont pas non plus des techniques de gourous connues uniquement de quelques spécialistes. C’est un véritable métier, devenu très complexe au fil des années et demandant une large palette de compétences et connaissances. Réussir son référencement est aujourd’hui autant une affaire de stratégie, que de produit ou de technicité.

Bien penser la navigation

La première clé du succès est tout simplement d’intégrer le référencement dans la conception produit dès la première ligne de concept puis tout au long du cycle de vie du produit. Si votre “MVP (Minimum Viable Product)” n’incorpore pas déjà des fondations SEO, c’est déjà très mal parti.

L’un des points cruciaux – et qu’il sera coûteux de faire évoluer par la suite – c’est la navigation. En effet, Google aiOptimisation-référencement-googleme les structures claires, bien rangées avec une profondeur d’arborescence ni trop faible, ni trop profonde. L’une des astuces pour qu’il indexe facilement partout, c’est de vous assurer qu’il parviendra à accéder à toutes les pages en moins de 4 clics depuis la page d’accueil.

La règle des 3C

Les trois piliers du SEO sont, à parts égales : la conception, le code et le contenu. Vous avez optimisé votre code et votre contenu mais pas incorporé le SEO dans la conception de votre produit ? Dommage, il vous manque un pilier essentiel. Vous avez bien pensé votre contenant mais pas pensé à optimiser votre contenu pour être compréhensible des moteurs ? L’impact en terme d’audience restera très limité.

Pas d’autre choix que de mener de front ces 3 aspects pour réussir. Et cela commence dès le démarrage du projet.

Le choix de la cible

Les expressions que vous allez utiliser, principalement dans le menu de navigation mais aussi dans les liens que vous allez faire entre vos pages de manière transversale, feront aussi la différence.

Il y a là un aspect plus stratégique, posez-vous les questions suivantes : qui est ma cible, que va-t-elle rechercher ? En tapant quels mots ? Qui sont mes concurrents et comment se positionnent-ils ? Comment puis-je m’inspirer de leur stratégie de contenus ?

Share This